Formation immobilier CPF : guide complet du CPF pour les formations immobilières

L’opportunité de suivre une formation immobilière via le CPF (Compte Personnel de Formation) ouvre de nouvelles portes pour ceux qui aspirent à une carrière dans ce secteur dynamique. Cette formation est éligible au CPF, elle est conçue comme un parcours certifiant menant à l’obtention du diplôme « Responsable d’affaires en immobilier ». Couvrant les compétences essentielles pour réussir en tant qu’agent immobilier, elle délivre une attestation de formation reconnue. Cette formation est destinée aussi bien aux professionnels de l’immobilier déjà en activité qu’aux débutants, celle-ci offre l’opportunité de décrocher un diplôme de niveau 6 (équivalent Bac +3) officiellement reconnu par l’État.

Avantages et conditions d’éligibilité au CPF

Le CPF ou Compte Personnel de Formation offre un accès simplifié à la formation professionnelle, bénéficiant à plus de 18 millions de personnes. Ses droits sont portables tout au long de la carrière. Il s’agit d’un Compte Professionnel de Formation permettant de choisir librement les formations, même en dehors du temps de travail. Cela favorise le développement personnel. 

A découvrir également : Pourquoi faire son trajet avec le Taxi Vienne ?

Pour l’utiliser, il faut être actif et avoir plus de 16 ans, à l’exception des fonctionnaires, qui reçoivent des heures au lieu d’euros. Le solde CPF est suspendu à la retraite, sauf pour les bénévoles. Les formations éligibles doivent être dans le catalogue Mon Compte Formation, et les organismes doivent respecter les critères pour être référencés. Le CPF peut être utilisé depuis l’étranger et complété par l’employeur, la Région ou Pôle Emploi en cas d’insuffisance de solde.

Les différentes formations proposées

Le CPF propose une large gamme de formations immobilières, financées par le gouvernement français. Accessibles en présentiel ou à distance, elles couvrent divers domaines tels que :

Avez-vous vu cela : Pourquoi investir dans des échelles en inox sur mesure ?

  • Les transactions
  • La gestion locative
  • Le diagnostic immobilier
  • Etc.

Les programmes varient selon les organismes de formation et peuvent être spécialisés ou généralistes. Il est essentiel de vérifier l’agrément de l’organisme pour garantir la validité de la formation selon les normes étatiques.

Les organismes de formation immobilier CPF qualifiés 

Pour être en mesure de proposer des formations CPF, les organismes de formation doivent remplir certaines conditions. 

Tout d’abord, ils doivent être des organismes de formation, enregistrés auprès de la DIRECCTE de la région. Ensuite, ils doivent être référencés par Datadock et certifiés Qualiopi. Le référencement Datadock implique de remplir 21 indicateurs de qualité, comprenant des processus d’évaluation et de suivi d’assiduité, ainsi que la capacité à maintenir ses propres compétences. 

La certification Qualiopi est essentielle pour être éligible aux financements publics et au soutien de Pôle Emploi. Les organismes certifiés Qualiopi doivent satisfaire à 32 indicateurs, incluant des critères tels que l’adaptation des formations au public handicapé et la veille réglementaire et pédagogique. Contrairement à Datadock, la certification Qualiopi est payante et nécessite des audits périodiques pour maintenir la certification, avec des évaluations de qualité tous les trois ans.

Conseils pratiques pour choisir sa formation et demander son financement via le CPF

Pour choisir et financer une formation CPF efficacement, référez-vous à quelques conseils pratiques. Les formations en ligne offrent une flexibilité idéale, des tarifs abordables et des contenus de qualité certifiée. 

En revanche, les formations en présentiel fournissent un cadre structuré et des interactions motivantes. Une fois votre choix arrêté, activez votre compte CPF et créez un dossier en ligne, en fournissant les informations requises sur la formation et le financement. 

Ensuite, envoyez votre dossier à l’OPCA compétent avec le devis de formation et l’attestation d’heures DIF pour les salariés concernés. Prévoyez un délai d’un mois à un mois et demi pour obtenir une réponse.