Stagflation : quel impact sur le marché du crédit ?

La banque Mondiale redoute la stagflation de l’économie mondiale en 2023. Elle souhaite baisser ses prévisions pour cette année. La situation économique mondiale est devenue critique pour diverses raisons. Que signifie stagflation ? Quel impact sur la croissance économique et sur l’investissement ? 

Stagflation : entre stagnation et inflation

La stagflation est la combinaison de deux termes : stagnation et inflation. Il s’agit en fait d’un terme utilisé : 

  • dans l’évaluation de la situation économique mondiale. 
  • Dans le cas d’un ralentissement de la croissance. 
  • Dans le cas d’une forte inflation ou d’une hausse des prix. 

Le ralentissement de la croissance économique et l’inflation constituent des freins à l’investissement et à la consommation. Avec une croissance économique trop faible, le taux de chômage connaîtra une hausse. Par conséquent, même les individus ont peur de réaliser un nouvel investissement. Pour trouver des informations supplémentaires, visitez https://www.emprunter-malin.com/stagflation/.

En principe, la stagflation n’a rien à voir avec la récession. Elle correspond donc à : 

  • Une déclinaison forte de la production et de la consommation sur une longue durée. 
  • Une chute du PIB. 

En temps normal, s’il y a des hausses de prix, les entreprises investissent et engagent des talents pour pallier la demande et réduire ainsi le taux de chômage. Ce qui n’est malheureusement pas le cas avec le phénomène de stagflation

La situation actuelle relative à la stagfation

La croissance économique est répartie à la hausse après les confinements sanitaires. Cependant, la guerre en Ukraine ainsi que les séquelles de la crise sanitaire ralentissent à nouveau l’économie. Il y a aussi la politique zéro Covid en Chine qui occasionne de nombreuses coupures au niveau des chaines de production et des approvisionnements de matières premières et de produits de consommation. Les conséquences sont dévastatrices : 

  • Baisse de la consommation des ménages. 
  • Baisse des dépenses des entreprises. 
  • Hausse de prix (6,2 % en octobre 2022). 
  • Hausse de prix de 20 % pour le secteur de l’énergie. 

L’impact de la stagflation sur le marché du crédit et sur les banques

Pour atteindre la stabilité économique, les banques centrales appliquent des mesures radicales. Elles vont agir sur les prix à la consommation en se référant à deux principaux leviers : 

  • Les taux directeurs. 
  • La quantité de monnaie diffusée. 

En principes, elles vont certainement appliquer des hausses de taux directeurs pour freiner l’inflation. Lorsque les taux directeurs augmentent, elles prêteront de la monnaie aux banques commerciales pour un taux beaucoup plus élevé. Elles récupèreront ensuite cette augmentation sur les taux de crédit : 

  • Moins de crédit accordé aux emprunteurs. 
  • Baisse de la masse monétaire. 
  • Baisse de la croissance. 

Certes, la baisse de la masse monétaire n’occasionne pas forcément une baisse de l’inflation, mais plutôt celle de la croissance. 

Cette situation créera un climat d’incertitude puisque les taux d’intérêt vont continuer à augmenter. Il sera ainsi beaucoup plus difficile d’emprunter de l’argent auprès des organismes financiers.